Cordial en ligne : un correcteur d’orthographe et de grammaire pédagogique et gratuit!

Cordial en ligne

Cordial en ligne

Cordial en ligne vient de débarquer dans le monde des correcteurs orthographiques et
grammaticaux en ligne. Ce correcteur gratuit est le petit frère du correcteur Cordial, que
l’entreprise toulousaine Synapse propose cette fois-ci en version payante.

Cordial en ligne permet d’analyser gratuitement et de corriger des textes jusqu’à 800
caractères en s’attachant à l’orthographe, aux fautes d’accord, à la conjugaison.

Autre point fort de Cordial en ligne face à la concurrence : il passe en revue les erreurs
typographiques, les confusions, les mots étrangers utilisés, le ton familier ou encore le style.
Il y a donc une richesse dans l’outil qu’on ne retrouve pas ailleurs. Cela permet d’éviter des
fautes en tous genres et d’avoir des textes agréables à lire.

Au-delà de cet aspect de correction, Cordial en ligne va analyser chacune de vos fautes avec
une explication sous la forme d’une info-bulle. C’est simple, pratique et pédagogique !

Dans cette même info-bulle, se trouve un bouton « approfondir la règle » qui vous permettra
d’apprendre la règle associée à la faute commise. Cette logique pédagogique est au cœur du
service de correction, et c’est la solution idéale pour comprendre ses erreurs et progresser !

Il n’y a pas de mauvaise surprise à l’arrivée sur le site, pas de publicité, et tout est bien gratuit.

La seule limite est que l’on ne peut corriger que jusqu’à 800 mots dans la zone de texte.
L’outil est gratuit et s’utilise sans inscription. Le but final étant de faire la promotion du
programme de correction complet qui lui,s’intègre dans de nombreux logiciels : navigateurs
internet, Word, Outlook,…

Cordial en ligne

Cordial en ligne

Si on résume, Cordial en ligne est donc un outil simple, intuitif qui bénéficie d’une correction
efficace et totalement gratuite. Alors si vous devez corriger un texte administratif, un article
de blog, ou encore un mail, venez vite tester Cordial en ligne.